ACCUEIL
Actualité
gallery5

GOUVERNANCE: Le comité de privatisation installé

Le comité de privatisation a été installé le vendredi 14 février par en présence du Premier ministre, ministre de l’Economie, des finances et du Budget, M. Daniel Kablan Duncan. Au cours d’une cérémonie officielle présidée par le Chef du Gouvernement à la Primature, les neuf membres de de l’organisme public crée en 1994 et ayant pour mission essentielle d’assister le Gouvernement dans la mise en œuvre de sa politique de privatisation, ont été installés. Ce fut l’occasion pour M. Daniel Kablan Duncan d’insister sur l’importance du processus de privatisation qui vise plusieurs objectifs dont « l’amélioration de la situation des finances publiques grâce à l’accroissement des ressources de l’Etat, la participation plus active du secteur privé à la gestion et au financement de l’économie ». Rappelant le bilan des privatisations opérées de 1994 à 1998, le Premier ministre a révélé que 55 entreprises privatisées durant la période, ont généré « plus de 294 milliards Fcfa de recettes nettes à l’Etat, permettant un allègement de la dette publique d’environ 50 milliards Fcfa, au titre des entreprises à la charge de l’Etat et rétrocédées aux nouveaux repreneurs ».

Si pour le Chef du Gouvernement la grave crise qu’a connue le pays entre 1999 et 2010 est venue mettre un coup d’arrêt à ce programme de privatisation, le retour à une situation normale commande alors la redynamisation de ce Comité avec pour objectif de réactiver ce volet important de la politique économique.

« Le programme de privatisation initié par le Gouvernement, est un moyen supplémentaire de rendre les entreprises à participation étatique plus performantes et plus compétitives, et donc plus à même de contribuer au développement de la Côte d’Ivoire », a mentionné le Premier ministre.

Dans le contexte de la relance économique et de la reconstruction nationale, Daniel Kablan Duncan a recommandé aux neuf membres d’exercer leurs fonctions avec « professionnalisme, innovation, efficacité et probité » en vue de proposer au Gouvernement, pour chaque entreprise à privatiser, la proportion de titres susceptibles d’être cédés en priorité aux personnes physiques ou morales de nationalité ivoirienne.

Outre cette mission, le Chef du Gouvernement a soutenu qu’il revient à ce comité d’approuver les résultats des études relatives à la privatisation des entreprises ; formuler des modes de privatisation pour chaque entreprise ; évaluer des offres et la sélection des repreneurs ; déterminer le prix d’offre et du prix de cession des actions et des actifs et élaborer le rapport annuel d’activités du programme de privatisation, à soumettre au Gouvernement.

Le Comité de privatisation tel que réorganisé par le décret N° 2013/321 du 21/05/2013, portant nomination des nouveaux membres, est dirigé par Christian Koffi Konan.

Le Comité a proposé depuis le mois de mai, une liste de 15 sociétés à privatiser au gouvernement qui l’a adopté, dont l’une déjà privatisée ; la Société des mines d’or d’Ity au sein de laquelle le footballeur international Didier Drogba a pris 5% d’actions.